Solution campagne

Juahar - Mission 10


Particularités : pas d'herbes ni de pharmacie, territoires stratégiques très chers (1500 po), forces armées inégales, titre d'Archiduc inaccessible.

Suggestion tactique :

Jouez avec Hakim.

Vous débutez avec 6 fantassins, 6 archers et 300 pièces d'or.

C'est tout juste ce que coûte le territoire de droite qui contient une carrière de pierres et deux mines de fer.

Prenez ce territoire avant que la solde des militaires ne soit versée et utilisez vos archers pour tuer les nombreux lions/lionnes.

Pour les lions, montez un petit mur près des meutes, "prenez le rampart" avec vos archers, tuez la meute puis détruisez le mur. Vous vous débarasserez ainsi des lions sans subir aucune perte.

Il y a des bandits sur la carte ce qui signifie généralement que vous risquez de vous faire voler.

Faites des tournées de bois gratuit, le temps d'en avoir assez pour pouvoir construire tranquillement et, surtout, pour pouvoir mettre des palissades aux deux accès de la ville. Postez un bataillon devant chacun des deux.

Note : la sortie qui donne vers les poissons (le territoire à 500 po) ne menant nulle part, il est inutile de la protéger. A noter également que ce territoire contient 5 vaches dont une partie se fera dévorer si la sortie côté bandits n'est pas fermée lorsque vous revendiquerez le territoire.

Pour cette raison et pour d'autres plus cruciales, fermez complètement pour l'instant la sortie bandits.

Ainsi, non seulement vous ne vous ferez rien piller, mais vous pourrez également revendiquer des territoires et prendre les trois trésors de la carte sans problème.

Entourez également de palissades les daims qui se trouvent derrière la cathédrale et ceux derrière l'entrepôt afin d'éviter que les chasseurs perdent du temps à leur courrir après lorsque la ville sera un peu construite.

Pour l'or, c'est assez vite fait avec une boucherie et quelques cabanes pour commencer.

Dès que vos revenus sont positifs, la maîtresse Pourpre vous menace d'une attaque mais il n'y en aura en fait aucune.

Pour la diversité des vêtements et de la nourriture, vous trouverez vaches et moutons sur les deux territoires à poissons les plus proches. Vous pourrez compléter étables et bergeries au village voisin.

Quand vous aurez assez de vêtements et 150 PO, améliorez le château et obtenez le titre de Sherif. Immédiament après, réduisez à zéro la solde militaire.

Allez chercher les trésors (en rouge sur la carte) afin de pouvoir améliorer l'entrepôt et commencer la progression de la ville. Attention : la sortie côté bandits doit être bloquée pour que deux des chariots arrivent sans encombre en faisant le tour.

Il existe différentes façons de jouer une partie, celle qui a ma préférence permet d'éviter les pénibles quêtes de "balais et savons", de ne pas passer par la case peste/cloître et de ne subir aucun assaut ennemi.

Balais et savons, non merci :

Ni Hakim, ni troupes, ni unités, ni voleur, ni chariots ne doivent pénétrer sur les terres de la cité bleue : elles doivent absolument rester le brouillard de guerre". Elles se dévoileront de toute manière lorsque le titre de Baron sera obtenu. Vous serez d'ailleurs à ce moment invité à vous y rendre, n'en faites rien.

Si vous passez par la cité, finie la paix dès que vous obtiendrez le titre de Baron. Vous devrez envoyer en masse (vraiment en masse) des balais, des savons en majorité mais également beaucoup d'autres ressources (vêtements, nourriture). Si vous oubliez un envoi, c'est la défaite. C'est, sans arrêt comme ça, avec es fenêtres qui "pop-up" sans cesse, avec parfois aussi un compte à rebours en prime qui ne peut pas toujours être respecté car cet abruti d'Echevin lance souvent des festivals ce qui rend impossible l'envoi de chariots (place du marché occuppée). Vraiment saoulant, le gars.

Ne passez pas sur les terres de la cité bleue et ne commercez pas avec elle.

Pour éviter que vos constructeurs, ou autres, empruntent la route en pierre de la cité pour aller revendiquer les territoires voisins, bloquez le premier accès de la ville.

 

Peste noire, sans façon :

Si vous détruisez un trébuchet, tous vos settlers tombent malades. Vous serez forcés d'aller au cloître acheter de l'herbe ce qui implique de passer sur les terres de la cité bleue et donc de se coltiner les quêtes incessantes de demandes d'envoi de ressources.

Si vous tenez vraiment à détruire les trébuchets, postez Hakim au cloître mais faites-le passer en longeant les murs afin qu'il ne traverse à aucun moment la place du marché de la ville bleue.

Il pourra ainsi acheter des remèdes puis ressortir par le même chemin, ce qui évitera les pénibles requêtes de l'Echevin.

Après quoi vous devrez retourner au cloître et vous remportez la victoire.

Ou bien,

Ne pas toucher aux trébuchets.

 

Rendre l'ennemi innoffensif

C'est faisable en empêchant que les forces ennemies tuées (ou converties) ne se renouvellent. Pour cela, il faut avant tout vous être occuppé des bandits et avoir revendiqué le territoire tout à l'Est en posant votre avant poste le plus près possible du territoire rouge, en rognant sur sa frontière.

Il faut également avoir bloqué (avec des portes en pierres) toutes les sorties ennemies en ayant revendiqué les territoires "à trébuchets", ceux du haut qui suivent la route en pierres.

Postez ensuite un ou deux bataillons d'archers et détruisez les deux cabanes de mineurs qui sont à portée de tir d'arc. Rechargez à l'avant-poste.

Une fois les cabanes détruites, elles ne seront plus recrées tant que vos archers garderont leur position. Le jeu est ainsi conçu que lorsque vous supprimez les cabanes de mineurs ou de tailleurs de pierres, ces deux ressources s'épuisent rapidement.

Quoi qu'il en soit, dans cette partie la conséquence est bien pratique : l'ennemi ne renouvelle pas les troupes battues ou "piquées" par Hakim.

Enfermer l'ennemi, le priver de fer et convertir la quasi totalité de sa force armée.

 

La victoire sans résistance

Quand il ne restera que les deux bataillons figés près de l'avant-poste ennemi, vous pourrez passer tranquillement à l'assaut, soit avec un chariot de bélier, soit avec une tour de siège, soit simplement en montant des catapultes murales face à sa porte.

Les engins se feront détuire par les trébuchets mais comme personne ne répare le mur ou la porte endommagée, il suffit de s'y reprendre à deux ou trois fois et le tour est joué.

Attaquez ensuite l'avant-poste ennemi plutôt que l'entrepôt.

Voir la vidéo.

Astuce annexe : poster Hakim contre un porte du rampart ennemi, convertir le dernier des trois bataillons lorsqu'il est encore à l'interieur (les deux autres ne quittent jamais l'avant-poste), lui faire tenir la porte ouverte et faire passer le reste de vos militaires.

La garnison ennemie vaincue, vous remportez la victoire.

Une question ou un commentaire ? Visitez le forum

Quasiment aucune si vous suivez ma suggestion tactique. Uniquement créer puis monter une catapulte et produire un chariot de munitions.

Dans le cas contraire : 

  • Allez à l'entrepôt de la ville bleue
  • Construire une fabrique d'engins de siège (nécessite le titre de Comte)
  • Envoyer 30 pierres
  • Envoyer archers et fantassins sur sa place du marché
  • Envoyer vêtements nourriture, balais et savons, balais et savons ... balais et savons, etc...

Solution jeu vidéo the settlers VI

Campagne : toutes les missions Parties personnalisées Parties LAN