Le voleur

Le rôle du voleur


Le voleur n'est repérable que par des troupes ennemies suffisemment proches. Il est donc relativement furtif, les bètes sauvages l'ignorent et il peut se glisser dans une ville ennemie à différents desseins. En revanche, il ne peut pas combattre, il n'a que très peu de points de vie et il est perdu quand il se fait repérer.

Dès le titre de Sherif acquis, vous pouvez créer des voleurs en cliquant sur le château, moyennant 120 pièces d'or et une rémunération de 2 pièces d'or chacun. Ils se posteront alors soit à l'entrée du château, soit dans l'enceinte de ce dernier. Le signe distinctif des voleurs est l'icone représentant un masque.

Vous pouvez créer autant de voleurs que la limite maximale vous le permet (91 si votre château est à 4/4) mais notez que chaque voleur compte pour 1. Par exemple, si vous avez 2 voleurs, vous ne pourrez plus avoir 15 bataillons complets de fantassins/archers mais seulement 14.

Inversement, si vous avez déjà 15 bataillons complets d'archers/fantassins, vous ne pourrez créer qu'un seul voleur avant que la limite soit atteinte.

Quand et comment utiliser un voleur ?

Il s'avère utile pour dévoiler une carte aux dangers multiples (troupes ennemies, bètes sauvages) ou pour vous faire gagner du temps sur une grande carte. En effet, dès qu'un voleur passe une frontière de territoire, le brouillard de guerre se dissipe, tant qu'il restera posté sur ce territoire et celui-ci s'affichera comme si votre chevalier l'avait lui-même exploré.

Le voleur s'avère donc très utile également pour espionner l'ennemi car il suffit pour cela qu'il se poste en bordure de frontière de cité ennemie, sans prendre de risque et ainsi espionner la ville qui apparaît dévoilée. Vous pouvez savoir si l'ennemi possède des engins de siège, voir quels ramparts sont dépourvus de catapultes, etc...

Le voleur peut charger dans sa besace jusqu'à 400 pièces d'or dérobées à l'ennemi. Pour se faire, une fois dans une ville ennemie, sélectionnez votre voleur et cliquez droit sur un bâtiment. Si celui-ci a des revenus, l'icone main se change en mode "prendre".

Une fois la besace remplie, il faut le ramener sain et sauf à votre château. Vous pouvez cliquer sur l'icone "Livrer" mais cela s'avère souvent mal avisé car le voleur délaissera le chemin le plus sûr au profit de celui le plus court, risquant ainsi de croiser des ennemis qui le réduiront, lui et son butin, à néant. L'autre moyen, plus lent mais plus sûr, est de le ramener en le guidant "à la main".

Une autre faculté du voleur consiste à dérober des marchandises dans les entrepôts ennemis, à condition que le vôtre contienne assez d'espace pour les accueillir. Même principe que pour l'or, sauf que le voleur périt dans l'opération. En cliquant droit sur un entrepôt ennemi, le voleur y entre, un chariot plein de marchandises en ressort et prend la direction du vôtre, le tout à l'insu de l'ennemi.

On ne peut hélas pas choisir quelle marchandise voler.

A noter que si l'ennemi ne peut rien faire contre les pillages de son entrepôt, des bandits quant à eux peuvent détourner les chariots qui traversent leur campement.

Le voleur peut également "saboter la cathédrale" ennemie. Il n'en ressortira pas, mais l'effet, bien que temporaire, sur la baisse de la réputation de la ville ciblée sera conséquent. Utile donc juste avant de lancer un assaut.

Pour finir, il vous sera demandé dans plusieurs missions du mode campagne d'envoyer un voleur au château ennemi ou dans d'autres endroits spécifiques.



Une question ou un commentaire ? Visitez le forum